• Agenda
  • De la graine à la plante : filières locales et démonstration de brossage
De la graine à la plante : filières locales et démonstration de brossage Prairie de démonstration à Blizon ©G. Chandrakumar, ARB
Informations générales
Dates de l'événement
Retour sur événement
  • Lieu de l'événement
    Rosnay (36300)
  • Type d'événement
    Journée technique
  • Organisé par
    Organisé par
    Observatoire régional de la biodiversité
  • basiques, le contraire d'acides
  • coléoptères ravageurs des crucifères (colza, choux).
  • période sévère de basses eaux
  • périodes sévères de basses eaux
  • remblais de terres et de graviers le long d'un cours d'eau, qui permettent de former les méandres (virages)
  • En biologie, ensemble de la matière organique d'origine végétale, animale, bactérienne ou fongique.
  • processus d'innovation et ingénierie qui s'inspire des formes, matières, propriétés, processus et fonctions du vivant
  • sur des sols calcaires
  • Arrêt du remplissage du grain de blé lors de sa phase de maturation à cause de trop grandes chaleurs (canicule). Cela a pour effet de diminuer le poids du grain et donc le rendement.
  • étude scientifique du comportement animal principalement en milieu naturel
  • niveler, lisser
  • période où le niveau d'eau d'un cours d'eau est le plus bas
  • accumulation excessive de nutriments au sein d'un écosystème aquatique.
  • épanchements de liquide organique
  • Phénomène artificiel de morcellement de l'espace (définition de l'Insee)
  • période de reproduction des poissons
  • une zone de gagnage est un endroit utilisé par des animaux sauvages pour se nourrir
  • Qui concerne la répartition selon leur diamètre, des particules des roches, sables, et graviers.
  • Le Groupement d’intérêt scientifique (GIS) sur le sol, regroupant les ministères de l’agriculture et de l’environnement, l’OFB, l’INRAE, l’IGN, le BRGM, l’ADEME et l’IRD a pour mission de compiler et traiter les informations sur les sols relative à leur inventaire, leur conservation, leur analyse et leur qualité.
  • mouvement, distribution et qualité de l'eau
  • qui se base sur l'étude du relief du cours d'eau
  • qui mangent la lignine, principal composant du bois avec la cellulose et l'hémicellulose
  • feuilles mortes, aiguilles, branches, fruits, mousses que composent les premiers centimètres sur le sol
  • variations artificielles du niveau d'eau d'un plan d'eau, d'une voie navigable ou d'une retenue exploitée
  • seuils, radiers de pont, passages busés, barrages, etc. qui sont de nature à altérer la migration des espèces aquatiques, ainsi que la diversité et la qualité des habitats naturels disponibles (définition de l'Insee)
  • relatifs aux marais
  • durée quotidienne de la lumière du jour
  • végétaux communément appelés roseaux, genre de plantes herbacées de la famille des Poaceae
  • Action qui consiste à remettre le cours d’eau dans une configuration plus naturelle, en recréant ses anciens méandres ou en créant un nouveau tracé avec des profils variés
  • Actions qui consistent à remettre le cours d’eau dans une configuration plus naturelle, en recréant ses anciens méandres ou en créant un nouveau tracé avec des profils variés
  • Linéaire d'arbres en bordures de cours d'eau
  • Linéaires d'arbres en bordures de cours d'eau
  • ensemble de particules en suspension dans l'eau, l'atmosphère ou la glace, qui a finit par se déposer sous l'effet de la pesanteur souvent en couches ou strates successives
  • groupes d'espèces
  • méthodes limitant le travail du sol
  • Capacité d'une entreprise à générer de la richesse par son cycle de production

Le mardi 14 juin à Rosnay (36), ont eu lieu des échanges sur planter et semer local : quelles ressources en région ? Renaturer les milieux : quels outils techniques ?

Pourquoi semer et planter local ?

Pour renaturer des milieux, assurer une continuité écologique pour sa trame verte, pour préserver la biodiversité et engager son territoire, ses parcelles, vers plus de résilience, le végétal d'origine local est une solution idéale.

Aujourd'hui en Centre-Val de Loire, l'offre en végétaux certifiés "Végétal local" est faible alors que la demande se fait de plus en plus pressante. Après une courte présentation de la marque et des enjeux associés dans différents milieux (agricole, collectivités, routes...) ainsi que des enjeux face au changement climatique, des retours d'expériences permettront d'identifier les freins et opportunités auxquels font face les porteurs de projet.

Le brossage de prairie, l'exemple Pictagraine

Pictagraine est un outil développé par le Conservatoire d'espaces naturels de Nouvelle-Aquitaine avec l'entreprise Philippe Ardouin. Que ce soit pour ressemer une prairie agricole, pour végétaliser une friche, ou tout autre terrain, Pictagraine propose 8 mélanges différents élaborés à partir de graines 100% locales, adaptées au territoire et aux pollinisateurs. Le principe est simple : brosser une prairie riche d'un point de vue botanique, en récolter ainsi les graines et en obtenir un mélange prêt à semer !

Les enseignements de la journée

Une filière à organiser pour les ligneux

Les échanges sur les ligneux ont été enrichis par deux retours d'expériences, celui de M. Bergougnan agriculteur dans l'Indre ayant planté 8 km de haies dans un paysage de plaine céréalière, et celui de M. Florent Dupont de la pépinière Fraxinus sp. à Angers, producteur de Végétal local.

La filière du plant Végétal local en Centre-Val de Loire est à créer. Actuellement, il n'y a pas de producteur·rice vendant des plants originaires du bassin parisien sud en région.

La demande est pourtant bien présente avec de nombreux appels d'offres qui précisent maintenant une origine Végétal local dans les projets d'aménagement.

Les besoins identifiés :

  • La formation des pépiniéristes : c'est un critère limitant, seules deux formations professionnelles sont disponibles en région
  • L'aide à l'installation des nouveaux pépiniéristes pour trouver un terrain et s'équiper
  • La nécessité de multiplier les structures locales et les commandes groupées en anticipant les besoins sur 2 à 3 ans pour permettre aux producteur·rice·s d'organiser leurs collectes
  • La sensibilisation à la marque et la communication sur les intérêts de planter et de semer avec des essences indigènes sauvages
  • Une incitation financière pour les aménageurs à utiliser du Végétal local et à végétaliser : aujourd'hui la dynamique de plantation de haies est dépendante des financements proposés par l'AFAC-agroforesterie

Tout à construire pour les semences

Deux retours d'expériences ont été partagés concernant les semences locales :

  • Celui de l'ADAR CIVAM en partenariat avec des agriculteurs locaux et Indre Nature qui, après une quinzaine d'années de travail sur la prairie naturelle ayant démontré son intérêt agricole indéniable, porte désormais sur des essais de semis d'espèces sauvages
  • Celui de M. Thomas Germain de la structure Semence Nature qui produit et commercialise des semences de plantes sauvages locales

Les enseignements qui ressortent sont les suivants :

  • les prairies naturelles offrent une qualité supérieure avec une diversité floristique importante, qui permet notamment une meilleure résistance à la sécheresse
  • elles constituent un atout alimentaire majeur pour les animaux qui y pâturent, avec l'absence de problèmes de parasites
  • la demande de semences locales (pour de la renaturation, des bandes enherbées autour des champs...) est plus importante que l'offre, notamment du fait des nombreuses collectivités qui veulent réintroduire de la biodiversité en ville

Ces retours d'expériences d'utilisation des semences locales montrent tous leurs atouts. Et en attendant la structuration d'un Cap filière dédié, la solution du brossage de graines sur les prairies naturelles est une solution efficace.

Les présentations de la matinée

Kit planter et semer local

Présentation de l'Agence régionale de la biodiversité

Par Catherine Bertrand, Directrice de l'ARB

Présentation de l'Office français de la biodiversité

Par Landry Boussac, appui aux acteurs et mobilisation des territoires

Pourquoi planter et semer local ?

Par Luc Vancrayelinghe du bureau d'études Luciole

Présentation de l'intérêt des espèces indigènes, de leur utilisation dans les différents projets d'aménagements

La marque Végétal local

Par Luc Vancrayelinghe du bureau d'études Luciole

Présentation de la marque et son cahier des charges, enjeux face au changement climatique

L'outil Pictagraine, dans le détail

Par Estèle Guénin du Conservatoire d'espaces naturels Nouvelle-Aquitaine

Présentation du projet et de la brosseuse, et des résultats obtenus

La démo en photos

Prairie de démonstration à Blizon ©G. Chandrakumar, ARB

Contact
Laetitia ROGER-PERRIER

Animatrice de l'Observatoire

Agence régionale de la biodiversité Centre-Val de Loire (ARB CVL)

Vous aimerez aussi

Tous Acteur Actualité Dossier thématique Idée d'action Page