Biodiversité menacée, biodiversité protégée Chauve souris ©Nicolas Van Ingen
  • basiques, le contraire d'acides
  • coléoptères ravageurs des crucifères (colza, choux).
  • désigne un sol cultivé en agriculture
  • désigne les sols cultivés en agriculture
  • période sévère de basses eaux
  • périodes sévères de basses eaux
  • remblais de terres et de graviers le long d'un cours d'eau, qui permettent de former les méandres (virages)
  • En biologie, ensemble de la matière organique d'origine végétale, animale, bactérienne ou fongique.
  • processus d'innovation et ingénierie qui s'inspire des formes, matières, propriétés, processus et fonctions du vivant
  • dont la coquille est formée de deux valves, reliées par une charnière, un ligament corné flexible et un ou deux muscles > par exemple chez les coques, moules, palourdes, pétoncles, huîtres, couteaux, coquilles Saint-Jacques...
  • sur des sols calcaires
  • qualifie un organisme aquicole vivant et se reproduisant en eau douce
  • Arrêt du remplissage du grain de blé lors de sa phase de maturation à cause de trop grandes chaleurs (canicule). Cela a pour effet de diminuer le poids du grain et donc le rendement.
  • étude scientifique du comportement animal principalement en milieu naturel
  • niveler, lisser
  • période où le niveau d'eau d'un cours d'eau est le plus bas
  • accumulation excessive de nutriments au sein d'un écosystème aquatique.
  • épanchements de liquide organique
  • types différents d'écoulement présents dans un cours d'eau (rapides, plats, radiers, mouilles)
  • Phénomène artificiel de morcellement de l'espace (définition de l'Insee)
  • période de reproduction des poissons
  • une zone de gagnage est un endroit utilisé par des animaux sauvages pour se nourrir
  • Qui concerne la répartition selon leur diamètre, des particules des roches, sables, et graviers.
  • Le Groupement d’intérêt scientifique (GIS) sur le sol, regroupant les ministères de l’agriculture et de l’environnement, l’OFB, l’INRAE, l’IGN, le BRGM, l’ADEME et l’IRD a pour mission de compiler et traiter les informations sur les sols relative à leur inventaire, leur conservation, leur analyse et leur qualité.
  • mouvement, distribution et qualité de l'eau
  • qui se base sur l'étude du relief du cours d'eau
  • qui mangent la lignine, principal composant du bois avec la cellulose et l'hémicellulose
  • feuilles mortes, aiguilles, branches, fruits, mousses que composent les premiers centimètres sur le sol
  • variations artificielles du niveau d'eau d'un plan d'eau, d'une voie navigable ou d'une retenue exploitée
  • seuils, radiers de pont, passages busés, barrages, etc. qui sont de nature à altérer la migration des espèces aquatiques, ainsi que la diversité et la qualité des habitats naturels disponibles (définition de l'Insee)
  • relatifs aux marais
  • durée quotidienne de la lumière du jour
  • végétaux communément appelés roseaux, genre de plantes herbacées de la famille des Poaceae
  • Action qui consiste à remettre le cours d’eau dans une configuration plus naturelle, en recréant ses anciens méandres ou en créant un nouveau tracé avec des profils variés
  • Actions qui consistent à remettre le cours d’eau dans une configuration plus naturelle, en recréant ses anciens méandres ou en créant un nouveau tracé avec des profils variés
  • Linéaire d'arbres en bordures de cours d'eau
  • Linéaires d'arbres en bordures de cours d'eau
  • ensemble de particules en suspension dans l'eau, l'atmosphère ou la glace, qui a finit par se déposer sous l'effet de la pesanteur souvent en couches ou strates successives
  • groupes d'espèces
  • méthodes limitant le travail du sol
  • Capacité d'une entreprise à générer de la richesse par son cycle de production

L'érosion de la biodiversité

5 causes majeures menacent la biodiversité :

  • la fragmentation et la destruction des habitats naturels
  • la surexploitation d'espèces sauvages et de ressources naturelles
  • le changement climatique
  • les pollutions
  • l'introduction d'espèces exotiques envahissantes

Pour en savoir plus, consulter notre page dédiée aux causes de perte de la biodiversité.

Quelques chiffres pour comparer

Extrait de l'infographie "Chiffres-clefs de la biodiversité en France et en Centre-Val de Loire" de l'Observatoire
Extrait de l'infographie "Chiffres-clefs de la biodiversité en France et en Centre-Val de Loire" de l'Observatoire

Qu'est-ce qu'une liste rouge ?

Un travail d'inventaire est mené pour suivre l'évolution de la répartition et de l'état de la population des espèces animales et végétales. L'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) dresse à l'échelle mondiale le bilan des connaissances sur le degré de menaces pesant sur les espèces : ce sont les listes rouges. Ce travail fait figure de référence pour l'ensemble des acteurs qui œuvrent pour la conservation de la biodiversité. Elles donnent l'alerte sur les risques d'extinction des espèces et sensibilisent ainsi à l'action de protection nécessaire. Les listes rouges se déclinent à l'échelle nationale et régionale.


Le Livre rouge des habitats et espèces menacées en Centre-Val de Loire

 

En Centre-Val de Loire, le livre rouge des habitats et espèces menacés a été coordonné et rédigé entre 2004 et 2014 par France Nature Environnement (FNE) Centre-Val de Loire et le Conservatoire botanique national du Bassin parisien (CBNBP). L'ouvrage indique le statut de menace des espèces et habitats selon des critères scientifiques validés en région et intègre différents types de listes, dont la liste rouge répondant aux critères de l'UICN.

 

Un indicateur spécifique de l'Observatoire sur les espaces menacés synthétise les informations du livre rouge sur les habitats. Il est disponible dans les ressources à consulter.

Mesures de protection et de gestion

Les espèces protégées

Quelques chiffres pour la région

  • 198

    taxons de flore protégés en Centre-Val de Loire

  • 77%

    des espèces d'oiseaux dénombrées en Centre-Val de Loire sont protégées (DREAL,2020)



Inventorier pour agir

Des listes d'espèces animales et végétales visant à être protégées sont établies par arrêté ministériel. Si la protection des espèces est strictement nationale pour la faune, les espèces végétales protégées bénéficient d'une liste complémentaire à la liste nationale propre à chaque région.

Des outils pour restaurer les populations d'espèces

Les plans nationaux d'actions (PNA) sont des outils déployés lorsque les protections réglementaires en place sont jugées insuffisantes pour rétablir l'espèce ou le groupe d'espèces dans un état de conservation favorable.

Certains PNA sont déclinés en région quand l'espèce est présente sur le territoire. Sous la coordination de la DREAL, des animateurs sont nommés pour faciliter la bonne mise en œuvre des plans sur le territoire.

Damier du frêne, en danger critique (CR) concerné par le PRA Papillons de jour ©DREAL, M. Willmes
Damier du frêne, en danger critique (CR) concerné par le PRA Papillons de jour ©DREAL, M. Willmes
Caldésie à feuilles de Parnassie, en danger (EN) ©CBNBP, R. Dupré
Caldésie à feuilles de Parnassie, en danger (EN) ©CBNBP, R. Dupré
Damier de la succise, vulnérable (VU), concerné par le PRA Papillons de jour ©Cen Centre-Val de Loire, S. Gressette
Damier de la succise, vulnérable (VU), concerné par le PRA Papillons de jour ©Cen Centre-Val de Loire, S. Gressette
Orchidée pyramidale, préoccupation mineure (LC)
Orchidée pyramidale, préoccupation mineure (LC)
Cistude d'Europe, quasi-menacée (NT), concernée par un PRA ©Biotope, A. Dhellemme
Cistude d'Europe, quasi-menacée (NT), concernée par un PRA ©Biotope, A. Dhellemme
Sonneur à ventre jaune, vulnérable (VU), concerné par un PRA ©Biotope, A. Dhellemme
Sonneur à ventre jaune, vulnérable (VU), concerné par un PRA ©Biotope, A. Dhellemme

Les espaces protégés

Les espaces protégés peuvent bénéficier de plusieurs niveaux de protection :

  • les protections réglementaires. On y inclut les réserves biologiques dirigées (RBD) et intégrales (RBI), les arrêtés préfectoraux de protection de biotope (APPB), les réserves naturelles nationales (RNN) et régionales (RNR) et les réserves nationales de chasse et de faune sauvage (RNCFS) dont celle de Chambord, en région.
  • les protections foncières sont des sites acquis par des gestionnaires et soumis à des documents de gestion durable. Les Espaces Naturels Sensibles (ENS) sont inclus dans cette catégorie, de même que les sites acquis par les Conservatoires d'espaces naturels (Cen) ou en maîtrise d'ouvrage et les sites acquis par les collectivités.
  • les protections contractuelles, proviennent d'un projet de territoire engageant des acteurs volontaires. C'est le cas des Parcs naturels nationaux et régionaux (PNR). On compte 3 PNR en région, le PNR Perche, le PNR Loire-Anjou-Touraine et le PNR Brenne.
  • d'autres protections, reposent sur l'identification d'une espèce et/ou d'un milieu dits remarquables, qui conduisent les acteurs à entreprendre des actions de gestion pour préserver l'espèce ou l'habitat. C'est le principe de Natura 2000.

Quelques chiffres pour comparer

Extrait de l'infographie "Chiffres-clefs de la biodiversité en France et en Centre-Val de Loire" de l'Observatoire
Extrait de l'infographie "Chiffres-clefs de la biodiversité en France et en Centre-Val de Loire" de l'Observatoire

Où sont les espaces protégés en région ?

Vous aimerez aussi

Tous Acteur Page