CREEDD
  • basiques, le contraire d'acides
  • coléoptères ravageurs des crucifères (colza, choux).
  • période sévère de basses eaux
  • périodes sévères de basses eaux
  • remblais de terres et de graviers le long d'un cours d'eau, qui permettent de former les méandres (virages)
  • En biologie, ensemble de la matière organique d'origine végétale, animale, bactérienne ou fongique.
  • processus d'innovation et ingénierie qui s'inspire des formes, matières, propriétés, processus et fonctions du vivant
  • sur des sols calcaires
  • Arrêt du remplissage du grain de blé lors de sa phase de maturation à cause de trop grandes chaleurs (canicule). Cela a pour effet de diminuer le poids du grain et donc le rendement.
  • étude scientifique du comportement animal principalement en milieu naturel
  • niveler, lisser
  • période où le niveau d'eau d'un cours d'eau est le plus bas
  • accumulation excessive de nutriments au sein d'un écosystème aquatique.
  • épanchements de liquide organique
  • Phénomène artificiel de morcellement de l'espace (définition de l'Insee)
  • une zone de gagnage est un endroit utilisé par des animaux sauvages pour se nourrir
  • Qui concerne la répartition selon leur diamètre, des particules des roches, sables, et graviers.
  • Le Groupement d’intérêt scientifique (GIS) sur le sol, regroupant les ministères de l’agriculture et de l’environnement, l’OFB, l’INRAE, l’IGN, le BRGM, l’ADEME et l’IRD a pour mission de compiler et traiter les informations sur les sols relative à leur inventaire, leur conservation, leur analyse et leur qualité.
  • mouvement, distribution et qualité de l'eau
  • qui se base sur l'étude du relief du cours d'eau
  • qui mangent la lignine, principal composant du bois avec la cellulose et l'hémicellulose
  • feuilles mortes, aiguilles, branches, fruits, mousses que composent les premiers centimètres sur le sol
  • seuils, radiers de pont, passages busés, barrages, etc. qui sont de nature à altérer la migration des espèces aquatiques, ainsi que la diversité et la qualité des habitats naturels disponibles (définition de l'Insee)
  • relatifs aux marais
  • végétaux communément appelés roseaux, genre de plantes herbacées de la famille des Poaceae
  • Action qui consiste à remettre le cours d’eau dans une configuration plus naturelle, en recréant ses anciens méandres ou en créant un nouveau tracé avec des profils variés
  • Actions qui consistent à remettre le cours d’eau dans une configuration plus naturelle, en recréant ses anciens méandres ou en créant un nouveau tracé avec des profils variés
  • Linéaire d'arbres en bordures de cours d'eau
  • Linéaires d'arbres en bordures de cours d'eau
  • ensemble de particules en suspension dans l'eau, l'atmosphère ou la glace, qui a finit par se déposer sous l'effet de la pesanteur souvent en couches ou strates successives
  • groupes d'espèces
  • méthodes limitant le travail du sol
  • Capacité d'une entreprise à générer de la richesse par son cycle de production

Dispositif de la CREEDD : de quoi s'agit-il ?

Pour le développement de l'éducation à l'environnement

Les partenaires de la CREEDD (Convention Régionale pour une Éducation à l'Environnement et au Développement Durable) ont souhaité développer, soutenir et accompagner les projets d’éducation à l’environnement dans les établissements scolaires de la région Centre-Val de Loire. 

A ce titre, un dispositif pédagogique sous forme d'appel à projet a été mis en place depuis 2020.

Un déploiement régional

Après une phase de test en 2020-2021 pour les cycles 3 et 4 (du CM1 à la  3ème) dans le département du Loir-et-Cher, le dispositif a été reconduit pour l'année 2021-2022, sur l'ensemble de la région Centre-Val de Loire pour les cycles 2 à 4 (du CP à la 3ème).

Des thématiques pour guider

Ce dispositif invite les classes à explorer, sur une grande partie de l’année scolaire, une thématique directement reliée à leur environnement local.

Les thématiques retenues pour l’année scolaire 2021-2022 sont : la biodiversité, l’eau, le climat et l'alimentation.

Que propose ce dispositif ?

  • Trois animations d’une demi-journée sur plusieurs mois répartis dans l’année scolaire réalisées par un éducateur à l’environnement d’une structure signataire du référentiel de qualité  Jeune Public. Les 3 animations sont prises en charge à 100%.
  • L’accompagnement pédagogique d’un éducateur à l’environnement  ainsi que d’un professeur référent EDD    tout au long du projet, compris dans le financement des animations.
  • Financement à 80 % de deux déplacements maximum pour des sorties sur le terrain sur présentation de justificatif. (20% restant à la charge de l’établissement), dans la limite de 300€.
  • 164

    dossiers déposés

  • 80

    projets financés

  • + 2 000

    élèves sensibilisés


 

Partenaires Financiers :      

Coordination :  

Pages associées

Au même public
Voir tous les contenus liés à