• Actualités
  • La Celle, coup de cœur du jury | Concours Capitale Française de la Biodiversité 2021
La Celle, coup de cœur du jury | Concours Capitale Française de la Biodiversité 2021 Un Gazé sur les prairies de La Celle © B. Virely
Informations générales
Date de l'actualité
09 fév .22
  • Type d'événement
    Palmarès
  • basiques, le contraire d'acides
  • coléoptères ravageurs des crucifères (colza, choux).
  • période sévère de basses eaux
  • périodes sévères de basses eaux
  • remblais de terres et de graviers le long d'un cours d'eau, qui permettent de former les méandres (virages)
  • En biologie, ensemble de la matière organique d'origine végétale, animale, bactérienne ou fongique.
  • processus d'innovation et ingénierie qui s'inspire des formes, matières, propriétés, processus et fonctions du vivant
  • sur des sols calcaires
  • Arrêt du remplissage du grain de blé lors de sa phase de maturation à cause de trop grandes chaleurs (canicule). Cela a pour effet de diminuer le poids du grain et donc le rendement.
  • étude scientifique du comportement animal principalement en milieu naturel
  • niveler, lisser
  • période où le niveau d'eau d'un cours d'eau est le plus bas
  • accumulation excessive de nutriments au sein d'un écosystème aquatique.
  • épanchements de liquide organique
  • Phénomène artificiel de morcellement de l'espace (définition de l'Insee)
  • période de reproduction des poissons
  • une zone de gagnage est un endroit utilisé par des animaux sauvages pour se nourrir
  • Qui concerne la répartition selon leur diamètre, des particules des roches, sables, et graviers.
  • Le Groupement d’intérêt scientifique (GIS) sur le sol, regroupant les ministères de l’agriculture et de l’environnement, l’OFB, l’INRAE, l’IGN, le BRGM, l’ADEME et l’IRD a pour mission de compiler et traiter les informations sur les sols relative à leur inventaire, leur conservation, leur analyse et leur qualité.
  • mouvement, distribution et qualité de l'eau
  • qui se base sur l'étude du relief du cours d'eau
  • qui mangent la lignine, principal composant du bois avec la cellulose et l'hémicellulose
  • feuilles mortes, aiguilles, branches, fruits, mousses que composent les premiers centimètres sur le sol
  • variations artificielles du niveau d'eau d'un plan d'eau, d'une voie navigable ou d'une retenue exploitée
  • seuils, radiers de pont, passages busés, barrages, etc. qui sont de nature à altérer la migration des espèces aquatiques, ainsi que la diversité et la qualité des habitats naturels disponibles (définition de l'Insee)
  • relatifs aux marais
  • durée quotidienne de la lumière du jour
  • végétaux communément appelés roseaux, genre de plantes herbacées de la famille des Poaceae
  • Action qui consiste à remettre le cours d’eau dans une configuration plus naturelle, en recréant ses anciens méandres ou en créant un nouveau tracé avec des profils variés
  • Actions qui consistent à remettre le cours d’eau dans une configuration plus naturelle, en recréant ses anciens méandres ou en créant un nouveau tracé avec des profils variés
  • Linéaire d'arbres en bordures de cours d'eau
  • Linéaires d'arbres en bordures de cours d'eau
  • ensemble de particules en suspension dans l'eau, l'atmosphère ou la glace, qui a finit par se déposer sous l'effet de la pesanteur souvent en couches ou strates successives
  • groupes d'espèces
  • méthodes limitant le travail du sol
  • Capacité d'une entreprise à générer de la richesse par son cycle de production

La Celle, coup de cœur du jury 2021

Le concours est organisé chaque année autour d'un thème différent afin que les collectivités (communes et intercommunalités) volontaires puissent valoriser les actions réalisées. En 2021, la Celle a candidaté sur le thème "Eau et Biodiversité" dans la catégorie "village" et a été reconnue Coup de Cœur du jury, toutes catégories confondues

En effet, depuis plus de dix ans, le village de La Celle travaille avec l’association naturaliste Nature 18 et le Conservatoire d’espaces naturels du Centre-Val de Loire à la protection de zones humides classées Natura 2000. Acquisitions foncières, réouverture des milieux, mesures de gestion sont dirigées notamment vers la sauvegarde d’un papillon protégé et emblématique, l’Azuré des Mouillères, en danger critique d’extinction à l’échelle régionale et dont le village de La Celle abrite l’unique population connue dans le département du Cher.

En 2019, La Celle a également été reconnue "Territoire engagé pour la nature" sur la base des actions en cours et à venir, marquant ainsi sa volonté de poursuivre son engagement en faveur de la biodiversité.

Chantier de réouverture de la prairie humide avec les habitants en 2016 © La Celle
Chantier de réouverture de la prairie humide avec les habitants en 2016 © La Celle

Pour en savoir plus sur les actions menées sur la commune de la Celle, vous pouvez consulter le rapport de visite de terrain du 22 juin 2021 par l'équipe du concours Capitale Française de la Biodiversité.

Un webinaire pour témoigner des actions réalisées

L'ensemble des lauréats de l'édition 2021 du concours Capitale française de la Biodiversité ont témoigné de leurs actions autour du thème "Eau & Biodiversité", jeudi 9 décembre 2021. Ensemble, ils ont brossé un panorama varié des actions que les villages, villes et intercommunalités peuvent mettre en œuvre pour protéger les zones humides, renaturer les cours d'eau, restaurer les mares et haies, aménager en prenant en compte l'eau et la nature, protéger des espèces inféodées aux prairies humides ou encore éduquer à la nature par la pédagogie active.

Revivre le webinaire

Vous pouvez, sur la page dédiée à ce webinaire :

  • revoir l'intégralité du webinaire en vidéo
  • sélectionner le passage vidéo qui vous intéresserait plus particulièrement
  • consulter les supports de présentation des intervenants
  • retrouver des liens vers les fiches-actions correspondantes
  • lire chaque rapport de visite de terrain 2021

Revoir l'intervention du Maire de la Celle, Philippe Auzon

La commune a pu partager son expérience et ses actions autour du thème "Eau et Biodiversité" lors de ce webinaire.

Zoom sur

Capitale Française de la Biodiversité, une mise en valeur des collectivités exemplaires

Depuis plus de 10 ans, le concours Capitale Française de la Biodiversité a pour objectif d'identifier et de valoriser les collectivités agissant concrètement en faveur de la biodiversité. Elle permet de faire connaitre les actions réalisées au travers l'organisation d'ateliers, de visites inspirantes, de séminaires ou encore de webinaires, sont autant d'occasions de montrer, partout en France les innovations, progrès, actions exemplaires des collectivités avec leurs partenaires publics et privés. 

Cette valorisation doit permettre également de faciliter l'engagement de nouvelles collectivités au profit de la biodiversité remarquable comme ordinaire de leur territoire. 

 

Palmarès 2021 du concours

  • La Roche-sur-Yon (54 766 habitants, Vendée), catégorie « Ville moyenne », élue « Capitale Française de la Biodiversité 2021 »
  • Val-de-Vesle (922 habitants, Marne), élu « Meilleur village pour la biodiversité 2021 »
  • Ungersheim (2 341 habitants, Haut-Rhin), élue « Meilleure petite ville pour la biodiversité 2021 » (ex-aequo)
  • La Motte-Servolex (12 390 habitants, Savoie), élue « Meilleure petite ville pour la biodiversité 2021 » (ex-aequo)
  • Lille (232 787 habitants, Nord), élue « Meilleure grande ville pour la biodiversité 2021 »
  • La communauté de communes Saône-Beaujolais (35 communes, 44 277 habitants, Rhône), élue « Meilleure intercommunalité pour la biodiversité 2021 »
  • La Celle (350 habitants, Cher), prix « Coup de cœur du Jury ».

 

Le concours est coorganisé par l'ARB Ile de France, Plante et Cité, l'Office français de la Biodiversité, le Cerema et les Ministères de la Transition écologique et de la Cohésion des Territoires et des relations avec les collectivités locales.

Un Gazé sur les prairies de La Celle © B. Virely

Vous aimerez aussi

Tous Acteur Dossier thématique Idée d'action Page