• Ressources
  • Observer la biodiversité avec les sciences participatives
Observer la biodiversité avec les sciences participatives Petit Capricorne © B. Virely
Informations générales
  • Type d'idée d'action
    Contribuer à la connaissance
  • Source
    Agence régionale de la biodiversité Centre-Val de Loire (ARB CVL)
  • Démarche d’ajustement au climat actuel ou attendu, ainsi qu’à ses conséquences. Pour les systèmes humains, il s’agit d’atténuer les effets préjudiciables et d’exploiter les effets bénéfiques. Pour les systèmes naturels, l’intervention humaine peut faciliter l’adaptation au climat attendu ainsi qu’à ses conséquences (GIEC).
  • suspension de particules dans un gaz
  • pouvoir réfléchissant d’une surface
  • basiques, le contraire d'acides
  • dépôts sédimentaires constitués de matériaux solides tels du sable, de la vase, de l'argile, des galets, du limon et des graviers, transportés par les eaux d’un cours d’eau, le plus souvent intermittent, sur une plaine inondable, un delta, une plage ou autre équivalent
  • coléoptères ravageurs des crucifères (colza, choux).
  • cavités profondes et irrégulières
  • désigne un sol cultivé en agriculture
  • période sévère de basses eaux
  • Intervention humaine visant à réduire les sources ou à renforcer les puits de gaz à effet de serre (GIEC).
  • ensemble des espèces d'oiseaux d'une région donnée
  • remblais de terres et de graviers le long d'un cours d'eau, qui permettent de former les méandres (virages)
  • En biologie, ensemble de la matière organique d'origine végétale, animale, bactérienne ou fongique.
  • processus d'innovation et ingénierie qui s'inspire des formes, matières, propriétés, processus et fonctions du vivant
  • dont la coquille est formée de deux valves, reliées par une charnière, un ligament corné flexible et un ou deux muscles > par exemple chez les coques, moules, palourdes, pétoncles, huîtres, couteaux, coquilles Saint-Jacques...
  • sur des sols calcaires
  • phénomène physique à l’origine d’échange de chaleur via un fluide
  • montées soudaines du niveau d'eau dans un cours d'eau
  • qualifie un organisme aquicole vivant et se reproduisant en eau douce
  • Arrêt du remplissage du grain de blé lors de sa phase de maturation à cause de trop grandes chaleurs (canicule). Cela a pour effet de diminuer le poids du grain et donc le rendement.
  • étude scientifique du comportement animal principalement en milieu naturel
  • niveler, lisser
  • période où le niveau d'eau d'un cours d'eau est le plus bas
  • accumulation excessive de nutriments au sein d'un écosystème aquatique.
  • épanchements de liquide organique
  • types différents d'écoulement présents dans un cours d'eau (rapides, plats, radiers, mouilles)
  • Cours d'eau se jetant directement dans la mer, quelle que soit son importance
  • Phénomène artificiel de morcellement de l'espace (définition de l'Insee)
  • période de reproduction des poissons
  • une zone de gagnage est un endroit utilisé par des animaux sauvages pour se nourrir
  • Qui concerne la répartition selon leur diamètre, des particules des roches, sables, et graviers.
  • Le Groupement d’intérêt scientifique (GIS) sur le sol, regroupant les ministères de l’agriculture et de l’environnement, l’OFB, l’INRAE, l’IGN, le BRGM, l’ADEME et l’IRD a pour mission de compiler et traiter les informations sur les sols relative à leur inventaire, leur conservation, leur analyse et leur qualité.
  • qui possède les organes reproducteurs des deux sexes
  • mouvement, distribution et qualité de l'eau
  • L’hydromorphologie c’est l’étude de la morphologie des cours d'eau (nature du sol, débit, pente, granulométrie du fond, etc.) des cours d’eau, fleuves et rivières, et notamment l’évolution des profils en long et en travers et du tracé planimétrique. <br />L’hydromorphologie c’est aussi l’étude des caractéristiques physiques naturelles des rivières et de leurs annexes hydrauliques (les variations de profondeur, de courant, la structure et la politique d’entretien et d’aménagement de ces rivières et fleuves).
  • à propos d'un flux, qui se dirige vers un système avec lequel il va interagir
  • Espèce qui est liée très fortement à cet organisme ou ce milieu et qui peut difficilement vivre sans celui-ci
  • rayonnements électromagnétiques d’une longueur d’onde supérieure à celle de la lumière, ne leur permettant pas d’être visibles.
  • qui mangent la lignine, principal composant du bois avec la cellulose et l'hémicellulose
  • feuilles mortes, aiguilles, branches, fruits, mousses que composent les premiers centimètres sur le sol
  • variations artificielles du niveau d'eau d'un plan d'eau, d'une voie navigable ou d'une retenue exploitée
  • seuils, radiers de pont, passages busés, barrages, etc. qui sont de nature à altérer la migration des espèces aquatiques, ainsi que la diversité et la qualité des habitats naturels disponibles (définition de l'Insee)
  • relatifs aux marais
  • Un peuplement forestier se caractérise par un mode de renouvellement des arbres (régénération naturelle ou artificielle), par un régime (futaie, taillis, taillis sous futaie), par la structure (âge des arbres) et par la répartition des différentes essences d’arbres.
  • Étude de l'évolution des phénomènes cycliques de la vie des plantes (germination, floraison...) et des animaux (migration, hibernation...) en fonction des variations climatiques.
  • durée quotidienne de la lumière du jour
  • Processus par lequel les plantes fabriquent des sucres et de l'oxygène à partir de la lumière et du CO2
  • végétaux communément appelés roseaux, genre de plantes herbacées de la famille des Poaceae
  • Un protocole expérimental désigne l'ensemble des étapes et des règles à respecter pour mener une expérience scientifique.
  • Action qui consiste à remettre le cours d’eau dans une configuration plus naturelle, en recréant ses anciens méandres ou en créant un nouveau tracé avec des profils variés
  • Linéaire d'arbres en bordures de cours d'eau
  • Combinaison de la probabilité d’une inondation et des conséquences négatives potentielles pour la santé humaine, l’environnement, le patrimoine culturel et l’activité économique associées à une inondation.
  • Cours d’eau moyennement important, alimenté en eau par d’autres cours d’eau (affluents) et confluant avec un cours d’eau de plus grande importance
  • Petit cours d'eau peu profond, au débit modéré
  • processus selon lequel des particules de matières se déposent en couches
  • ensemble de particules en suspension dans l'eau, l'atmosphère ou la glace, qui a finit par se déposer sous l'effet de la pesanteur souvent en couches ou strates successives
  • groupes d'espèces
  • méthodes limitant le travail du sol
  • micro-formes en buttes ou en mottes plus ou moins arrondies, de 40 centimètres à plus d'un mètre de haut
  • Capacité d'une entreprise à générer de la richesse par son cycle de production

Vous aimez observer la diversité des êtres vivants qui nous entourent ? Que vous soyez novice ou spécialiste de la biodiversité, les sciences participatives sont un formidable outil pour apprendre et s’émerveiller… tout en partageant vos découvertes avec la communauté scientifique.

Dans cet article, retrouvez les programmes disponibles en Centre-Val de Loire pour cinq types de publics, ainsi que des pistes pour apprendre à reconnaître les espèces.

 

Sciences participatives, toutes et tous acteurs de la recherche

Des programmes pour enrichir collectivement nos savoirs

Les sciences participatives, aussi appelées sciences citoyennes, sont des programmes scientifiques auxquels chacun·e peut participer en fournissant ses observations, sur la base du volontariat.

Les données recueillies sont analysées par les chercheurs, les associations ou les collectivités. Elles permettent d'améliorer nos connaissances sur la biodiversité, un préalable indispensable pour mieux la protéger. La validité scientifique de ces programmes est assurée grâce à des protocoles simples et rigoureux, en guidant les participant·e·s et en écartant toute donnée suspecte.

En France, les programmes de sciences participatives sont portés par :

  • des laboratoires de recherche: Muséum National d'Histoire Naturelle (MNHN), AgroParisTech, Sorbonne Université, Université de Rennes…
  • des associations : Tela-Botanica, LPO, Noé, Groupe Associatif Estuaire….

Plus de la moitié des programmes sont regroupés dans le réseau Vigie-Nature. L'ensemble des programmes sont par ailleurs référencés sur le portail OPEN du MNHN, dédié aux sciences participatives.

L'OAB, un programme utile pour protéger la biodiversité agricole

« Grâce aux données issues de l’Observatoire Agricole de la Biodiversité, un programme de science participative ayant rassemblé 1216 agriculteurs entre 2011 et 2017 […], nous avons étudié les tendances temporelles de l'abondance de cinq groupes d'invertébrés (abeilles solitaires, vers de terre, papillons, carabes, mollusques) et leurs liens avec les pratiques agronomiques et le paysage environnant. […] Nos résultats confortent le rôle de la science citoyenne comme source prometteuse de données à grande échelle spatiale et temporelle dans les espaces agricoles, contribuant à l'identification des pratiques agronomiques qui peuvent aider à atténuer le déclin de la biodiversité. »

Olivier Billaud, chercheur au MNHN, et al. (source)

 

Comment identifier les espèces observées ?

Au premier abord, il n'est pas toujours simple de déterminer le nom d'une plante ou d'un animal ! Mais pas d'inquiétude : la plupart des programmes vous accompagnent dans l'identification des espèces.

Si les guides papier sont un classique, vous pourrez aussi vous aider d'outils gratuits en ligne ou sur smartphone. Pour la flore, la référence est Tela-Botanica. Pour les autres taxons (groupes d'espèces) , voici une liste non exhaustive de ressources : Papillonline, Clés de forêt, Bird Melody, Oiseaux.net, la Galerie...

Les outils suivants sont à la fois des aides à l'identification et des bases de données collaboratives :

 

Développé par le CIRAD, Pl@ntNet permet d'identifier des plantes à partir de photographies, à l'aide d'une intelligence artificielle.

INPN Espèces est une application du MNHN. Découvrez les espèces qui ont déjà été identifiées autour de vous, et partagez vos observations photographiques, qui seront analysées par des naturalistes.

 iNaturalist

Créé par la California Academy of Sciences et la National Geographic Society, iNaturalist permet de partager ses observations avec d'autres utilisateurs, qui pourront apporter leur expertise. L'application Seek by iNaturalist permet par ailleurs d'identifier les espèces à partir de photographies.

 

Programmes auxquels participer en Centre-Val de Loire

  • > 30

    programmes


Plus de 30 programmes de sciences participatives sont réalisables en Centre-Val de Loire, accessibles à toutes et tous ou à des publics plus spécialisés.

Légende des tableaux
  • Saisons pendant lesquelles le programme peut être réalisé 

  Pictogramme décliné selon les saisons

  • Difficulté de mise en œuvre du programme

  Niveau 0 - Simple signalement d'une seule espèce facile à identifier
  Niveau 1 - Plusieurs espèces à identifier, pas de matériel (hors téléphone, appareil photo et/ou ordinateur)
  Niveau 2 - Plusieurs espèces à identifier, besoin de matériel simple à se procurer (planche, ficelle, bocal...)
  Niveau 3 - Plusieurs espèces à identifier, besoin de matériel spécifique et temps de mise en œuvre plus long

La mangeoire, un lieu où observer les oiseaux © D. Vaillant
La mangeoire, un lieu où observer les oiseaux © D. Vaillant

 

Programmes tous publics

La majorité des programmes de sciences participatives sont destinés au grand public, et sont adaptés aux néophytes comme aux personnes déjà aguerries. Divers taxons sont représentés : végétaux, lichens, oiseaux, mammifères, insectes, invertébrés...
 

Observer la faune

    

BirdLab
Observer le comportement des oiseaux à la mangeoire

INPN Espèces
Découvrir la diversités d'espèces présentes autour de soi et partager ses observations photographiques (avec ou sans identification)

    

Mission hérisson
Observer la présence de hérissons à l'aide d'un tunnel à empreintes

    

Observatoire de la biodiversité des forêts
Identifier des espèces végétales et animales en forêt (partenariat avec INPN Espèces)

    

Observatoire des bourdons
Identifier les espèces de bourdons de son jardin ou de son balcon

    

Observatoire des saisons
Observer la phénologie des animaux et des végétaux pour évaluer les effets des changements climatiques

    

Observatoire des vers luisants et des lucioles
Signaler l'observation d'un ver luisant ou d'une luciole

    

Oiseaux des jardins
Identifier les oiseaux dans un jardin, un parc ou un balcon

    

Observation des macroinvertébrés de rivière (OMIR)
Capturer et identifier la petite faune des rivières pour évaluer la qualité de l'eau

    

Opération escargots
Identifier les espèces d'escargots de son jardin

    

Opération hérisson
Signaler l'observation d'un hérisson

    

Opération papillons
Identifier les espèces de papillons dans un jardin, un parc ou sur un balcon

    

Observatoire Participatif des Vers de Terre (OPVT)
Capturer et identifier les vers de terre de son jardin

    

Qualité biologique des sols (QUBS)
Capturer et identifier la faune du sol, dans son jardin ou dans un autre milieu végétalisé

    

Suivi photographique des insectes pollinisateurs (SPIPOLL)
Photographier et identifier les insectes pollinisateurs qui se posent sur une plante à fleurs

    

Vigie-Chiro
Enregistrer les ultrasons émis par les chauve-souris et identifier les espèces

Observer la flore

INPN Espèces
Découvrir la diversités d'espèces présentes autour de soi et partager ses observations photographiques (avec ou sans identification)

Lichens Go!
Identifier les espèces de lichens sur les arbres urbains pour évaluer la qualité de l'air

Pl@ntNet
Transmettre ses observations photographiques d'espèces végétales, avec aide à l'identification

Missions flore - espèces exotiques envahissantes
Signaler l'observation d'une espèce végétale invasive (liste sur le site)

Missions flore - espèces rares ou patrimoniales
Signaler l'observation d'une espèce végétale rare ou patrimoniale (liste sur le site)

    

Observatoire de la biodiversité des forêts
Identifier des espèces végétales et animales en forêt (partenariat avec INPN Espèces)

    

Observatoire des saisons
Observer la phénologie des animaux et des végétaux pour évaluer les effets des changements climatiques

ODM - Observatoire des  messicoles
Identifier les plantes compagnes des cultures

Sauvages de ma rue
Identifier les espèces végétales en milieux urbains (trottoirs, pieds d'arbres…)

    

Suivi photographique des insectes pollinisateurs (SPIPOLL)
Photographier et identifier les insectes pollinisateurs qui se posent sur une plante à fleurs

Participer au suivi d'espèces problématiques

Chat domestique & biodiversité
Identifier les proies chassées par son chat

CiTIQUE - Des citoyens et des tiques
Signaler les piqûres de tiques et envoyer les tiques aux scientifiques

Frelon asiatique
Signaler l'observation d'un frelon asiatique ou d'un nid

Missions flore - espèces exotiques envahissantes
Signaler l'observation d'une espèce végétale invasive (liste sur le site)

Zoom sur

Et si l'on ne peut pas sortir dehors ?

Il fait moche dehors, vous ne pouvez pas sortir à l'extérieur ou aucune parcelle de nature n'est en vue ? Il est tout de même possible de participer à la recherche sur la biodiversité !

Avec le programme Les Herbonautes du MNHN, aidez les scientifiques à déchiffrer les étiquettes de spécimens d'herbier du monde entier.

Programmes de sciences participatives à l'école

Le réseau Vigie-Nature École a adapté dix protocoles pour un public scolaire, de la maternelle au lycée :

En partenariat avec Vigie-Nature École, l'application INPN Espèces est également utilisable par les publics scolaires : en savoir plus.

Observer la biodiversité avec sa classe
Observer la biodiversité avec sa classe

 

Programmes pour publics professionnels et amateurs expérimentés

Des programmes de sciences participatives ont été conçus pour les professionnel·les de l'agriculture et de la gestion d'espaces verts, qui travaillent au quotidien avec le vivant. D'autres programmes sont destinés aux naturalistes de profession ou amateurs. A noter qu'il est parfois possible d'accompagner les naturalistes dans leurs missions : rapprochez-vous des associations locales de protection de l'environnement pour en savoir plus.
 

   

Programmes pour les naturalistes

INPN Espèces
Découvrir la diversités d'espèces présentes autour de soi et partager ses observations photographiques (avec ou sans identification)

Missions flore - espèces exotiques envahissantes, espèces rares ou patrimoniales et milieux d'intérêt
Suivre les populations de différents taxons végétaux et leurs habitats

Pl@ntNet
Recensement à grande échelle des espèces végétales

Observatoire des rapaces
Évaluer l'état des populations nicheuses de rapaces diurnes et leur habitat

ODM - Observatoire des  messicoles
Suivre les populations des plantes compagnes des cultures

SHOC - Suivi Hivernal des Oiseaux Communs
Suivre les variations temporelles et géographiques d’abondance relative hivernale des oiseaux communs

SON - Suivi des Orthoptères Nocturnes
Suivre l'évolution des populations d'orthoptères nocturnes

STELI - Suivi Temporel des Libellules
Suivre l’évolution des populations de libellules

STERF - Suivi Temporel des Rhopalocères de France
Évaluer la santé des communautés de papillons de jour

STOC - Suivi temporel des oiseaux communs
Suivre l'évolution temporelle et géographique des populations d'oiseaux communs

STREEts - Suivi des pieds d'arbres de ma rue
Suivre les populations d'espèces végétales des pieds d'arbres urbains

Vigie-Chiro
Suivre les populations de Chiroptères

Vigie-Flore
Suivre les changements d’abondance des espèces végétales les plus communes en France

Programmes pour les agriculteurs et agricultrices

Observatoire agricole de la biodiversité
Cinq protocoles : abeilles solitaires, invertébrés, papillons, vers de terre, chauve-souris

ODM - Observatoire des  messicoles
Identifier les plantes compagnes des cultures

Programmes pour les gestionnaires d'espaces verts

Florilèges prairies urbaines
Identifier une partie des plantes des prairies de plus de 130 m²

Observatoire Participatif des Vers de Terre (OPVT)
Capturer et identifier les vers de terre de son espace vert

Propage - Protocole Papillons gestionnaires
Identifier une partie des papillons dans les espaces verts

Des habitant·es impliqué·es pour la biodiversité de leur commune © B. Virely, ARB CVL
Des habitant·es impliqué·es pour la biodiversité de leur commune © B. Virely, ARB CVL
Zoom sur

Participer à l'inventaire de la biodiversité de sa commune

Les communes peuvent réaliser un Inventaire de la Biodiversité Communale (IBC) ou un Atlas de la Biodiversité Communale (ABC). Les habitant·es peuvent être impliqué·es dans ce projet : n'hésitez pas à vous renseigner auprès de votre collectivité !

Pour en savoir plus sur les IBC et les ABC, consultez la page dédiée.

Petit Capricorne © B. Virely