• Pourquoi végétaliser ?
Pourquoi végétaliser ? Pêche de vigne © L.Roger-Perrier
  • basiques, le contraire d'acides
  • coléoptères ravageurs des crucifères (colza, choux).
  • période sévère de basses eaux
  • périodes sévères de basses eaux
  • remblais de terres et de graviers le long d'un cours d'eau, qui permettent de former les méandres (virages)
  • En biologie, ensemble de la matière organique d'origine végétale, animale, bactérienne ou fongique.
  • processus d'innovation et ingénierie qui s'inspire des formes, matières, propriétés, processus et fonctions du vivant
  • sur des sols calcaires
  • Arrêt du remplissage du grain de blé lors de sa phase de maturation à cause de trop grandes chaleurs (canicule). Cela a pour effet de diminuer le poids du grain et donc le rendement.
  • étude scientifique du comportement animal principalement en milieu naturel
  • niveler, lisser
  • période où le niveau d'eau d'un cours d'eau est le plus bas
  • accumulation excessive de nutriments au sein d'un écosystème aquatique.
  • épanchements de liquide organique
  • Phénomène artificiel de morcellement de l'espace (définition de l'Insee)
  • une zone de gagnage est un endroit utilisé par des animaux sauvages pour se nourrir
  • Qui concerne la répartition selon leur diamètre, des particules des roches, sables, et graviers.
  • Le Groupement d’intérêt scientifique (GIS) sur le sol, regroupant les ministères de l’agriculture et de l’environnement, l’OFB, l’INRAE, l’IGN, le BRGM, l’ADEME et l’IRD a pour mission de compiler et traiter les informations sur les sols relative à leur inventaire, leur conservation, leur analyse et leur qualité.
  • mouvement, distribution et qualité de l'eau
  • qui se base sur l'étude du relief du cours d'eau
  • qui mangent la lignine, principal composant du bois avec la cellulose et l'hémicellulose
  • feuilles mortes, aiguilles, branches, fruits, mousses que composent les premiers centimètres sur le sol
  • seuils, radiers de pont, passages busés, barrages, etc. qui sont de nature à altérer la migration des espèces aquatiques, ainsi que la diversité et la qualité des habitats naturels disponibles (définition de l'Insee)
  • relatifs aux marais
  • végétaux communément appelés roseaux, genre de plantes herbacées de la famille des Poaceae
  • Action qui consiste à remettre le cours d’eau dans une configuration plus naturelle, en recréant ses anciens méandres ou en créant un nouveau tracé avec des profils variés
  • Actions qui consistent à remettre le cours d’eau dans une configuration plus naturelle, en recréant ses anciens méandres ou en créant un nouveau tracé avec des profils variés
  • Linéaire d'arbres en bordures de cours d'eau
  • Linéaires d'arbres en bordures de cours d'eau
  • ensemble de particules en suspension dans l'eau, l'atmosphère ou la glace, qui a finit par se déposer sous l'effet de la pesanteur souvent en couches ou strates successives
  • groupes d'espèces
  • méthodes limitant le travail du sol
  • Capacité d'une entreprise à générer de la richesse par son cycle de production

La végétalisation a de nombreux avantages, tant en secteur urbain qu’en zone rurale.

Aujourd’hui, devant l’urgence climatique, son utilité est encore accrue car le végétal présente de multiples bénéfices. C’est une solution pour s’adapter face aux enjeux des territoires, mais aussi améliorer le bien-être ou encore renforcer la biodiversité.

Les bienfaits de la végétalisation en milieu urbain

La présence de végétation en zone urbaine permet de :

  • rafraîchir la ville
  • améliorer la qualité de l'air
  • réguler naturellement la température, évitant l'accumulation de chaleur en journée et réduisant le risque de canicules
  • protéger la biodiversité en mettant en relation les espaces verts (trame verte)
  • participer à l'infiltration des eaux pluviales dans le sol
  • améliorer le cadre de vie : aspect esthétique et paysager
  • ...
Cour d'école ombragée ©P.Larmande
Cour d'école ombragée ©P.Larmande
  • 20 kg

    de particules par année interceptés par un arbre urbain mature

  • -2°C à -8°C

    dans les rues par l'ombrage et l’évapotranspiration des arbres

  • - 45%

    de ruissellement des eaux de pluie entre une couverture naturelle et une surface imperméabilisée

Les bienfaits de la végétalisation en milieu rural

La végétalisation en milieu rural apporte des bénéfices pour :

  • l'agriculture en offrant l'habitat aux auxiliaires des cultures qui se nourrissent des espèces indésirables, en créant de l'ombrage aux animaux, en  limitant l'érosion du vent sur les terres...
  • la qualité de l'eau,en filtrant les pollutions, en retenant les particules fines notamment aux abords des cours d'eau
  • la quantité d'eau, en permettant une meilleure infiltration des eaux de pluies et en rechargeant les nappes phréatiques
  • la qualité des sols, en réduisant l'érosion du vent ou de l'eau, en limitant les coulées de boues...
  • les inondations, en diminuant les risques pour la population par la restauration des zones naturelles d'expansion de crues, en écrêtant les crues dans les prairies inondables...
  • ...

 

  • 500

    variétés fruitières en Centre-Val de Loire

  • 97 000 km

    de haies en région

La végétalisation : une réponse pour plusieurs enjeux

Éosion de sol ©Chambre d'agriculture 18
Éosion de sol ©Chambre d'agriculture 18
Réduire les ruissellements

Les inondations par ruissellement recouvrent des phénomènes physiques différents selon quʼelles se produisent en espace rural, périurbain ou urbain.

Bandes enherbées, tournières végétalisées, enherbement de fond de talweg, installation de fascines vivantes, mares ou zones tampons humides artificielles sont autant de techniques naturelles (Mesures Naturelles de Rétention des Eaux = MNRE) qui vont favoriser l'infiltration de l'eau de pluie et freiner son ruissellement sur l'ensemble du bassin versant.

En retenant les particules fines, ces techniques apporteront des co-bénéfices complémentaires : amélioration de la qualité des eaux, réduction du risque d'érosion de sol et de coulées de boues.

 

Bassin pluvial boisé, Boigny sur Bionne © P.Larmande
Bassin pluvial boisé, Boigny sur Bionne © P.Larmande
Gérer les eaux pluviales
Zone d'expansion de crue ©P.Larmande
Zone d'expansion de crue ©P.Larmande
Réduire les inondations
Façade du PNR Loire-Anjou-Touraine ©P. Larmande
Façade du PNR Loire-Anjou-Touraine ©P. Larmande
Réduire les températures
Filtration par processus biologique naturel © P.Larmande
Filtration par processus biologique naturel © P.Larmande
Améliorer la qualité de l'eau

Gérer les espaces verts sans pesticides

 

Utiliser la végétation pour améliorer la qualité de l'eau

Raisin d'Amérique
Raisin d'Amérique

Pêche de vigne © L.Roger-Perrier

Contact