Thumbnail

Participer à la science pour sensibiliser aux enjeux des zones humides | Fédération des maisons de Loire

Animation de la Maison de Loire du Cher © MDL18
Le mois des zones humides 2021 – des actions en région

Tout au long du mois de février, les zones humides sont à l'honneur ! L'occasion de faire découvrir les connaissances et actions en leur faveur.
 

L'ARB vous propose une série d'articles au fil de l’eau "des actions en région" à la rencontre de ce que font les membres de l'Agence. Aujourd'hui, découvrez l'action de la Fédération des Maisons de Loire.

 

Le lit de la Loire abrite une grande diversité de zones humides comme les boires, les zones de forêt alluviales, les prairies etc… qu’il est important de faire découvrir ! Certaines espèces emblématiques de ces milieux sont sujettes à des suivis attentifs de leur population. Les Maisons de Loire participent à ce suivi dans le cas du Gomphe serpentin, tout en sensibilisant divers publics à la préservation de son milieu de vie.

 

Les Gomphes de Loire et leur milieu de vie étudiés

La Fédération des Maisons de Loire mène depuis 2 ans l’action « Cécilia » en référence au Gomphe serpentin (Ophiogomphus cecilia), une espèce de libellule étroitement liée aux rives de Loire et qui fait l’objet d’un suivi particulier avec le Gomphe à pattes jaunes.Cette action de sciences participatives s’adresse à la fois au grand public et au public scolaire. L’objectif est de faire découvrir le monde des libellules (famille des Odonates) tout en contribuant aux recherches scientifiques sur ce sujet. Pour cela, les Maisons de Loire interviennent dans les classes et lors de sorties de terrain pour faire découvrir le cycle de vie et le milieu dans lequel vivent les libellules, la différence entre libellules « vraies » et demoiselles (Anisoptères et Zygoptères) … Tous ces thèmes sont abordés avec des outils pédagogiques adaptés à chaque public mais le travail des Maisons de Loire ne s’arrête pas à la sensibilisation ! En allant dans les zones humides des bords de Loire où vivent ces espèces, une partie des inventaires est réalisé avec le public, dans le cadre du protocole scientifique d’étude spécifique aux Gomphes de Loire. Pour passer de leur vie de larves à leur vie d’adultes, les libellules vont muer. Il reste alors sur les hautes herbes une petite carapace vide, l’exuvie, seul témoin de cette mue.

Une exuvie en mains © MDL37
 

En récoltant ces mues, il est alors possible de connaitre précisément l’espèce de Gomphe qui en a émergé, et pouvoir ainsi les localiser et les compter. Cette démarche permet d’impliquer différents publics à la connaissance et la préservation de ces espèces et de leur milieu de vie.  

Une émergence de gomphe et son exuvie encore accrochée à la brindille (en bas de la photo en arrière plan) © Nathalie Lebrun


Une démarche partenariale

Cette action, en phase test, a permis d’engager des partenariats techniques avec les acteurs et animateurs du plan d’action « Gomphes de Loire » tels que la Fédération des Conservatoires d’espaces naturels ou encore l'association naturaliste d'étude et de protection des écosystèmes « Caudalis ».  

Alors si « La double vie de Cécilia » vous intrigue, rejoignez les Maisons de Loire cet été pour découvrir sa vraie nature !

 

La fédération des Maisons de Loire, en bref

La Fédération des Maisons de Loire, membre de l’Agence régionale de la biodiversité, anime le réseau des Maisons de Loire, associations d’éducation à l’environnement. Elle compte 6 associations réparties sur la Loire moyenne, de Belleville sur Loire dans le Cher à Saint-Mathurin sur Loire dans le Maine et Loire et œuvre pour la valorisation, la connaissance et la sensibilisation de tous les publics à la biodiversité ligérienne. Ces Maisons de Loire réalisent des projets communs dans les domaines de la biodiversité, des déchets, de la prévention du risque d’inondation et du tourisme de nature notamment. Acteur politique, référent technique, son action interrégionale s’adresse à tous les publics, sur tous les terrains pour une découverte du milieu ligérien sous tous les angles pour en vivre toutes les émotions.

 

- Pour aller plus loin -

Vous retrouverez les infos et le lien vers la Maison de Loire la plus proche de chez vous sur le site de la fédération des Maisons de Loire.