Thumbnail

Territoires engagés pour la nature

Crédits illustration principale
Vue aérienne de Barjouville © Chartres Métropole

L’ARB Centre-Val de Loire accompagne les communes et les intercommunalités à initier des projets en faveur de la biodiversité, notamment au travers du dispositif « Territoire engagé pour la Nature ». Ce dernier vise à fédérer autour des collectivités l’ensemble des acteurs locaux afin d’agir concrètement dans les territoires. Sept collectivités ont été reconnues en région en 2019.  Après celui du printemps, un  nouvel appel à candidature est ouvert en 2020 jusqu'au 31 décembre.

Les collectivités au cœur de projets territoriaux en faveur de la biodiversité

Pour faire face à l’urgence et au défi de reconquête de la biodiversité dans tous les territoires, les collectivités locales sont parmi les acteurs les plus pertinents pour insuffler l’énergie nécessaire et fédérer les acteurs locaux. Qu’elles soient rurales ou urbaines, initiées ou débutantes en matière de biodiversité, les collectivités ont un rôle important à jouer pour le bien-être des générations présentes et futures. « Territoires engagés pour la nature » constitue pour les collectivités une véritable opportunité de lancer des dynamiques territoriales autour de la biodiversité en fédérant notamment l’ensemble des acteurs volontaires autour d’actions concrètes. Ouvert à toutes les communes et intercommunalités de la région Centre-Val de Loire qui souhaitent faire de la biodiversité un marqueur fort de l’ensemble des politiques publiques, ce dispositif vise à faire émerger et à accompagner des projets concrets pour les 3 prochaines années.

S’inscrire dans la dynamique permet aux collectivités :

 
  • d’être accompagnées pour formaliser un programme d’actions réaliste et concret

  • de renforcer leurs connaissances et compétences en matière de biodiversité
  • d’être aidées dans la recherche de financement
  • de rejoindre le club des engagées pour partager des expériences et des outils
  • de bénéficier d’une valorisation locale, régionale et nationale des projets et bonnes pratiques
 

Comment devenir un « Territoire engagé pour la nature » ?

Votre collectivité souhaite à son tour développer des actions favorables à la biodiversité ? Vous voulez vous engager en mobilisant les acteurs de votre territoire ? Vous avez besoin d’un accompagnement pour mener des projets concrets en faveur de la biodiversité ? Un nouvel appel à candidature est ouvert jusqu’au 31 décembre 2020. Les collectivités qui souhaitent s’engager doivent :

  • faire le bilan de leurs pratiques actuelles ;

  • présenter un plan d'actions sur trois ans répondant aux quatre critères suivants :
    • chercher à rassembler l'ensemble des services de la collectivité et les acteurs du territoire ;
    • proposer des objectifs de résultat précis et prévoir un suivi ;
    • conduire à des effets positifs significatifs allant au-delà de la réglementation et des actions déjà réalisées ;
    • contribuer à la mise en œuvre des politiques publiques régionales et nationales (Plan national biodiversité…).

Attention: Seul impératif à toute candidature, la collectivité doit disposer ou doit s'engager à réaliser dans les 3 ans un Inventaire ou un Atlas de la Biodiversité Communale (IBC/ABC) afin de constituer un état des lieux de la biodiversité et d'identifier les enjeux spécifiques de son territoire.
 

Pour découvrir le dispositif et déposer votre candidature

Consultez sur la plateforme nationale : https://engagespourlanature.biodiversitetousvivants.fr/territoires/

Pour tout renseignement, l’ARB Centre - Val de Loire vous accompagne

Contact : Benjamin Virely, chargé de mission animation territoriale biodiversité
 

7 territoires reconnus en région Centre-Val de Loire
 

Après un 1er appel à candidature en 2019, 7 territoires [1] ont été reconnus « engagés pour la nature ». Sur la base d’un inventaire / atlas de la biodiversité communale (IBC-ABC) déjà réalisé ou qui sera conduit au cours des 3 années d’engagement, les collectivités ont/vont identifier les enjeux de leur territoire pour ensuite engager des actions ciblées. Celles-ci peuvent porter sur les compétences propres de la collectivité ou en partenariat avec d’autres acteurs présents sur leur territoire. Voici des exemples d’engagements pris par les 7 collectivités reconnues :

  • désimperméabilisation de l’espace public et gestion de l’eau pluviale ;

  • préservation / restauration de milieux humides ;
  • restauration de murs de pierres sèches ;
  • mise en place d’un groupe de travail entre agriculteurs et riverains ;
  • mobilisation des agriculteurs en faveur de la ressource en eau et de la biodiversité ;
  • gestion durable de la ressource bois-énergie ;
  • mise en place d’actions pour mobiliser les entreprises du territoire en faveur de la biodiversité ;
  • lutte / gestion des espèces exotiques envahissantes ;
  • mobilisation citoyenne (sciences participatives, chantiers citoyens, …) ;
 

[1] La Celle (18), Saint-Martin d’Auxigny (18), Chartres Métropole (28), Luçay-le-Mâle (36), Cheverny (41), Ingré (45) et Saint-Jean-de-Braye (45)

Thumbnail